60 minutes dans #LaBoîte avec Gilles Caillot

Publié le Mis à jour le

Je vous invite dans le salon virtuel le jeudi 15 octobre 2015 à 21h30 (ouverture à 21h15) pour une heure de discussion avec l’auteur Gilles CAILLOT. Son truc : des bijoux sombres qui flirtent avec les limites. De la dentelle imbibée de sang. Un mariage entre le gore et le psychologique qu’on prend comme un uppercut. Des ambiances qui font passer les maisons hantées pour le Pays des Bisounours. Et une plume façon « café serré » !

Que ce soit ou non votre univers littéraire, cette discussion dans #LaBoîte vaudra le détour.

« Si vous aviez le destin du meurtrier de votre fille entre les mains, que feriez-vous ? Moi, je le sais… » « La couleur des âmes mortes » (Ed. Du Caïman)laboite Gilles Caillot

Né en 1967 à Lyon, Gilles Caillot a toujours été un grand passionné de littérature fantastique et de romans noirs. Il a connu ses premiers émois littéraires en lisant des auteurs tels que Stephen King, Jack Vance, Jean-Christophe Grangé et plus récemment Maxime Chattam. Consultant dans les technologies de l’information, rien ne le destinait à devenir un auteur de romans policiers.

Site de l’éditeur

Infos et accès au chat

Page : Salon virtuel « La Boîte » (Chat)

Que vous connaissiez Gilles Caillot ou pas encore, je serai heureux de vous accueillir dans #LaBoîte le 15 octobre.

Vous pouvez d’ores et déjà poser toutes vos questions dans les commentaires et inviter vos ami(e)s.

Page Facebook de l’événement

Le(s) partenaire(s) de cet événement

Au pouvoir des mots 

Passion thrillers 

Vous n’avez pas pu participer à la discussion ? Ces partenaires reviendront sur ce qui s’est dit pour que tout le monde puisse en profiter.

 

Envie de savoir ce qui se prépare dans #LaBoîte ? N’hésitez pas à vous abonner gratuitement à ce blog et/ou à suivre la page Frédéric Ernotte (Ecrivain) sur Facebook.

Publicités

FRed goes to Paris

Publié le Mis à jour le

La cérémonie des Balais d’Or 2015 se déroulera en novembre. A cette occasion, le Concierge masqué m’a demandé d’enfiler mon plus beau pull (j’élimine donc celui en laine avec un renne dessus) et de venir à Paris pour remettre le trophée du Balai de la Découverte. Comme vous le savez probablement, ce prix a voyagé vers la Belgique grâce à « C’est dans la boîte » en 2013. Recevoir ce trophée des mains de Claude Mesplède est un moment gravé dans ma mémoire ! Le/la lauréat(e) devra se contenter de moi, mais on va bien rire… Mon discours de 18 pages en alexandrins est presque finalisé, héhé…

Crédit : Jacques Duchateau
Crédit : Jacques Duchateau

Les Balais d’Or viennent de l’imagination de Richard Contin, un lecteur français passionné de littérature noire. Il a réuni à sa table des blogueurs, des libraires, des bibliothécaires et des lecteurs pour promouvoir la littérature policière. Chaque mois, des romans sont ajoutés à une longue liste de coups de cœur. Puis vient le temps de la délibération pour choisir les lauréats qui recevront les Balais. En regardant la liste des finalistes, j’imagine que les jurés vont bien s’amuser. Ou débattre jusqu’au bout de la nuit. Ou s’entretuer…

Balai découverte 2015

Bref… Cap sur la bibliothèque Parmentier à Paris (11e) le samedi 28 novembre pour récompenser le premier roman d’un(e) auteur(e). Et si le/la lauréat(e) ne vient pas chercher le trophée, il sera pour moi. Ou pas… :))

Tu peux avoir l’air méchant ?

Publié le Mis à jour le

Un shooting photo fait partie des moments mémorables de la vie d’un auteur et j’ai envie de partager le making of de cette mission (presque) impossible avec vous. Pour le dire simplement, je déteste me voir en photo. Sachant que je ne peux pas avoir 20 ans toute ma vie, j’ai contacté un ami photographe pour une remise à jour. Jacques Duchateau aime les défis. Je lui ai donc proposé de passer des « graves » (bientôt un livre sur sa balade photographique dans les cimetières de Wallonie) à un grave (moi). Première épreuve : choisir comment m’habiller. Par un rapide sondage sur ma page Facebook, j’ai constaté que vous étiez nombreux à me conseiller d’y aller à poil. Mais non. Définitivement non !

Le choix du lieu aussi est crucial. Un truc original ? Pourquoi pas. Sous la pluie ? Évidemment. Les ruines des chemins de fer ? Si la chocolaterie de Willy Wonka n’est pas disponible, adjugé pour les ruines… En deux mots, c’est un bâtiment administratif de la SNCB abandonné fin des années 70 après une explosion de gaz. « Hey Jack ! C’est quand même bien glauque. T’es sûr que c’est vide ? T’as dit à quelqu’un où on allait ? ». Un ange passe et un bout de plâtre s’effondre…

En plus, super simple d’accès. « Djeu, la végétation a poussé depuis ma dernière visite. Je t’avais dit de prendre des bottes ? » Non Jacques… tu avais oublié ce détail !

Après avoir slalomé dans la boue et escaladé deux ou trois obstacles, j’ai découvert ce décor chaotique et fascinant.

Crédit : Jacques Duchateau
Crédit : Jacques Duchateau

Ça n’a pas été simple pour prendre ces clichés. Vous doutez ? Quelques extraits…

« Fred, ne ferme pas les yeux. Tiens-toi droit. Arrête de sourire. Tu peux avoir l’air méchant ? Bon OK tu ne peux pas… » Il était dépité. Je riais. Je vous le jure, j’ai vraiment essayé de respecter les consignes malgré le fait qu’il ne disait jamais Jacques a dit… J’ai une confiance absolue en lui pour me mettre en valeur. D’ailleurs, un photographe aussi talentueux a l’œil du tigre. « Décale-toi un peu sur la gauche. On va éviter le graffiti de bite en arrière-plan. Et la canette. Et le Kleenex là. » Je suis d’accord, le ménage laissait à désirer dans ce bâtiment. On a fait pivoter un truc ou l’autre pour refaire la déco. « Et Jack, t’as vu la boîte ? C’est cool ! Mais je n’irai pas dedans… dessus à la rigueur, ça peut le faire. On se la joue C’est sur la boîte ?! » Mode cascadeur activé. Une tête brûlée. On donne de sa personne dans un shooting.

« Tu peux activer le mode rafale. Statistiquement, sur 50, on pourra en sauver une ou deux. Au pire, tu joueras à « Photoshop-moi, grand fou ». On va déjà utiliser le Noir&Blanc pour réduire les problèmes.» Par magie, petit à petit, les photos commençaient à ressembler à quelque chose. Coup d’œil sur l’écran. Grand sourire. De fait, ça claque le Noir&Blanc ! En route pour Sin City. Je peux officiellement intégrer l’équipe d’Esprits Criminels avec cette pose.

Crédit : Jacques Duchateau
Crédit : Jacques Duchateau

Certain(e)s diront que c’est sombre. La bonne nouvelle c’est que je n’ai plus l’air d’avoir 20 ans. Que pour un modèle en pain d’épice, je ne m’en suis pas trop mal tiré. Et puis, c’était drôle ! C’est sans doute ça le plus important. J’espère que le résultat vous plait. Me voilà « équipé » jusqu’à la prochaine ride…

60 minutes dans La Boîte avec Valérie Cohen

Publié le Mis à jour le

Vous n’avez pas pu vous joindre à nous dans ‪#‎LaBoîte‬ ? Le blog de Argali revient sur la discussion avec Valérie Cohen. Comme si vous y étiez…

Je vous invite dans le salon virtuel le lundi 28 septembre 2015 à 20h30 (ouverture à 20h15) pour une heure de discussion avec l’auteure Valérie COHEN. La sortie de son roman « Monsieur a la migraine » me donne l’occasion de sortir du thriller et de faire monter la température dans La Boîte. Belge à l’écriture intimiste, Valérie Cohen met le cap sur le désir féminin. Joyeuse, chaleureuse et fine observatrice du quotidien, elle a une vraie tendresse pour les personnages qu’elle imagine. Une rencontre à ne pas manquer…

Vous pouvez d’ores et déjà poser toutes vos questions et réagir dans les commentaires au bas de cette page.

la boite Valérie Cohen

Synopsis

Vous pensiez tout connaître sur le désir féminin ?  Anna, Noémie, Lucia et Julie aussi, jusqu’à ce qu’elles rencontrent Patrice Denis, un sexothérapeute aux méthodes originales.

Mariée depuis trente ans, Anna simule le plaisir sexuel et est bien plus attachée à son chien qu’à son acariâtre époux. Noémie, très amoureuse de son compagnon, supporte de plus en plus mal la libido fatiguée de ce dernier. Julie, fraichement divorcée et mère de quatre enfants, enchaîne les relations sans lendemain tout en espérant trouver l’amour. Quant à Lucia, après avoir quitté Buenos Aires et son amant destructeur, son corps s’est éteint et le plaisir l’a désertée.

Quatre personnalités attachantes, confrontées à la même difficulté de se sentir pleinement Femme.

Leur point commun ? Patrice Denis, architecte du désir. Cet homme organise des soirées de partage sur le désir féminin auxquelles elles s’inscrivent. Cet adepte du développement personnel va les inviter à un voyage tumultueux dans les tréfonds de leur histoire. Entre rires, pleurs et actes symboliques, elles y livreront leurs secrets les plus intimes, leurs ombres et leurs désirs inavouables.
Editions Luce Wilquin – 2015
ISBN 978-2-88253-511-5

Bio de Valérie Cohen

Je suis née à Bruxelles en 1968.  Gourmande, curieuse et un tantinet insolente, j’ai comblé très jeune mes envies d’ailleurs par des lectures en douce jusqu’aux petites heures du jour.

Une licence en droit social en poche, j’ai exercé quelques années la fonction de juriste d’entreprise. En 2001, je décide de conjuguer deux de mes plaisirs : l’écriture et les voyages.

Beaucoup d’incertitudes, de belles rencontres… quelques mois plus tard, nait ‘‘Le Petit Vadrouilleur’’ (Ed. Clair de Lettre). Ce guide de tourisme m’ouvre la porte de rédactions belges et de sociétés où je jouerai de ma plume.

Quarante ans… d’autres envies, notamment  celle d’une écriture plus intimiste et personnelle. Le public belge me découvre dans ‘‘Nos mémoires apprivoisées’’,  un second roman paru en février 2012 aux Editions Luce Wilquin après ‘‘Double vie d‘un papillon’’ (2009-Ed.Dorval).

Dans ‘‘Alice et l’Homme-Perle’’ (2014 – Editions Luce Wilquin) et dans ‘‘Monsieur a la migraine ‘’ (2015 – Editions Luce Wilquin), je tente de poser, une fois encore, mon regard tendre, lucide et foncièrement positif sur le monde qui m’entoure.

Site de l’auteur 

Site de l’éditeur

Sondage

 

Infos et accès au chat

Page : Salon virtuel « La Boîte » (Chat)

Rendez-vous dans La Boîte le 28 septembre pour discuter avec nous.

Page Facebook de l’événement

Le(s) partenaire(s) de cet événement

Le Blog de Argali qui prolongera notre discussion sur son blog.

 

*Vous êtes auteur, éditeur, libraire, traducteur, bibliothécaire, blogueur, ou vous avez une autre casquette en lien avec la littérature et vous souhaitez intervenir dans le salon virtuel La Boîte ? N’hésitez pas à  me contacter via l’onglet Contact.

60 minutes dans La Boîte avec Ghislain Gilberti

Publié le Mis à jour le

Vous n’avez pas pu vous joindre à nous dans la Boîte ce 19 août ? Rassurez-vous, le blog d’une lectrice « à visée » revient sur la discussion avec Ghislain Gilberti !

Je vous invite dans le salon virtuel le mercredi 19 août 2015 à 20h30 pour une heure de discussion avec l’auteur Ghislain GILBERTI. Ce spéléologue du chaos aime entraîner ses lecteurs dans des galeries sombres et malsaines. Une fois qu’on entre, il vaut mieux suivre le guide… Tout au long du chemin, il tatouera son nom dans votre mémoire de lecteur à la pointe de sa plume. Une écriture riche mise au service d’histoires réalistes qui prennent aux tripes.

Ghislain Gilberti

« Né en 1977 à Belfort, Ghislain Gilberti est l’auteur de Dynamique du chaos, un roman noir publié en ligne qui rencontre un vif succès depuis des années. Le Baptême des ténèbres remet en scène le personnage de Cécile Sanchez, héroïne du Festin du Serpent (Éditions Anne Carrière, 2013), lauréat du Grand Prix France Bleu des lecteurs, du Prix découverte Polars Pourpres et finaliste du Prix du meilleur polar francophone. Travaillant dans le registre contemporain noir, il puise dans les replis les plus sombres du corps social de quoi alimenter une littérature incisive, réaliste et sombre. » (Ed. Anne Carrière)

Page Facebook de l’auteur 

Sondage

Infos et accès au chat

Page : Salon virtuel « La Boîte » (Chat)

Vous pouvez d’ores et déjà poser toutes vos questions et réagir dans les commentaires au bas de cette page.

Rendez-vous dans La Boîte le 19 août pour discuter avec Ghislain Gilberti.

Page Facebook de l’événement

Le(s) partenaire(s) de cet événement

Les cibles d’une lectrice « à visée »

*Vous êtes auteur, éditeur, libraire, traducteur, bibliothécaire, blogueur, ou vous avez une autre casquette en lien avec la littérature et vous souhaitez intervenir dans le salon virtuel La Boîte ? N’hésitez pas à  me contacter via l’onglet Contact.

60 minutes dans La Boîte avec Samuel Sutra

Publié le Mis à jour le

Vous étiez absent le jour J ? Retour sur cette discussion avec Samuel Sutra grâce au blog Au pouvoir des mots

 

Je vous invite dans le salon virtuel ce lundi 3 août à 20h  pour une heure de discussion avec l’auteur Samuel SUTRA. Le vainqueur du Balai d’Or 2014 avec « Kind of Black » (et génial inventeur de la série « Tonton »)  entrera dans La Boîte pour répondre à vos questions. Si vous avez la chance de le connaître, vous savez qu’on passera un bon moment. Si vous ne le connaissez pas encore, c’est l’occasion de découvrir un très grand talent capable d’alterner le loufoque et les ambiances sombres.

Sutra ban tonton

« Son personnage de Tonton, est un bandit comme on n’en fait plus : malin, gouailleur, viril… S’il est vrai qu’il est difficile de ne pas penser immédiatement à l’œuvre de Frédéric Dard (la série des San-Antonio), c’est plutôt vers Alphonse Boudard qu’il convient mieux de chercher une hérédité. L’inventivité et la saveur de la langue chez Samuel Sutra se situe en effet dans la poésie du titi, le goût du bon mot, le travail qui donne à chaque phrase une efficacité redoutable. Les dialogues, notamment, sont une collection de trouvailles irrésistibles qui transportent à coup sûr le lecteur dans l’univers cinématographique d’Audiard et Lautner. Pour des références plus actuelles, on pourrait dire que Samuel fait du polar ce qu’Alexandre Astier fait des légendes arthuriennes. (…) On pourrait vous dire aussi que Samuel Sutra est un jeune quadra qui vit dans le Sud-ouest de la France, aime le jazz, la philosophie et le chili con carne, mais ça, c’est une autre histoire…» (Flamant Noir Editions)

Vous pouvez d’ores et déjà poser toutes vos questions et réagir dans les commentaires au bas de cette page.

Rendez-vous dans La Boîte le 3 août pour discuter avec Samuel Sutra.

Page de l’événement sur Facebook

Site de l’auteur : http://samuelsutra.blogspot.be/

Site de l’éditrice : http://www.editions-flamant-noir.com/

Sondage

Infos et accès au chat

Page : Salon virtuel « La Boîte » (Chat)

Le(s) partenaire(s) de cet événement

AU POUVOIR DES MOTS

Sutra Samuel « Les particules et les menteurs »
Sutra Samuel « La femme à la mort »
Sutra Samuel « Akhänguetno et sa bande »
Sutra Samuel « Kind of Black »
Sutra Samuel « Le Bazar et la Nécessité »
Sutra Samuel « La bonne, La Brute et la Truande »

 

*Vous êtes blogueur et vous souhaitez être partenaire du salon virtuel La Boîte ? N’hésitez pas à  me contacter via l’onglet Contact.

 

60 minutes dans La Boîte avec Charline Quarré

Publié le Mis à jour le

Je vous invite dans le salon virtuel le jeudi 25 juin de 21h à 22h pour une heure de discussion avec l’auteure Charline Quarré. Son troisième livre « Train Fantôme : Et autres nouvelles d’épouvante » est entré dans la danse littéraire ce 10 juin. Grandes originalités : elle a décidé de publier ce livre par elle-même et uniquement en numérique au prix de 0,99 euros. Ces choix posent mille questions. Pourquoi faire cavalier seul ? Comment publier son livre sans les éditeurs classiques ? Pourquoi tout miser sur le numérique ? Quelles raisons poussent une auteure à fixer le prix de son travail à 0,99 euros ?

Vous pouvez d’ores et déjà poser toutes vos questions et réagir dans les commentaires au bas de cette page.

Rendez-vous dans La Boîte le 25 juin pour en discuter avec la talentueuse Charline Quarré.

Charline Quarré

Train Fantôme : Et autres nouvelles d’épouvante

Il y a le moment où l’on s’apprête à partir en voyage, à quitter une boîte de nuit ou à rejoindre l’hôtel qu’on a réservé. Le moment où l’on va chercher ses enfants à l’école, et celui où on les emmène à la fête foraine. Celui où l’on va rencontrer ses beaux-parents, ou décrocher le téléphone qui sonne au milieu de la nuit. Il y a cet instant d’ordinaire, fluide et banal. Celui au cours duquel on ne s’attendait pas à basculer dans l’horreur.

Charline Quarré plonge ses lecteurs dans le cauchemar avec ce recueil de 9 nouvelles d’épouvante.

ISBN : 979-10-95141-00-6

Charline Quarré est romancière et scénariste. Elle travaille depuis Paris. Ses deux premiers romans « A contre-jour » et « Pas ce soir » sont sortis en 2011 et 2012. « Pas ce soir » a été sélectionné pour le prix littéraire Françoise Sagan en 2013. Charline Quarré, titulaire d’un master en écriture audiovisuelle, s’est également lancée en tant qu’auteur free-lance depuis juin 2013. Elle collabore en tant que scénariste avec diverses sociétés de production audiovisuelle pour des projets fictionnels ou institutionnels. Elle oeuvre aussi en tant qu’écrivain fantôme sur des projets plus littéraires et est ponctuellement invitée à diriger des ateliers d’écriture.

Site de l’auteur : http://charlinequarre.com/

Sondage

Infos et accès au chat

Page : Salon « La Boîte » (Chat)

Page de l’événement sur Facebook : 60 minutes dans La Boîte avec Charline Quarré

Le(s) partenaire(s) de cet événement

Ce que Marguerite lit : Retour sur une rencontre sans langue de bois dans La Boîte avec l’auteure Charline Quarré. Vous aviez raté ça ? Pas grave, le débat continue grâce au blog « Ce que Marguerite lit »…

 

*Vous êtes blogueur et vous souhaitez être partenaire du salon virtuel La Boîte ? N’hésitez pas à  me contacter via l’onglet Contact.