Prix

Ne sautez pas ! monte sur le Podium du Prix Club

Publié le

Le jury du Prix des lecteurs Club 2016, composé de 20 clients tirés au sort, a tranché. « Ne sautez pas ! » monte sur le podium ! Pas sur la marche espérée, c’est vrai. Mais rassurez-vous, la vue est aussi très agréable depuis la 3ème marche et je ne monterai pas sur le toit d’un gratte-ciel pour exiger qu’on recompte les votes.

Je félicite chaleureusement Alia Cardyn qui remporte le prix Club 2016 avec son roman « Une vie à t’attendre » (Ed. Charleston). Je me réjouis pour les gens qui la suivent et pour les lecteurs qui vont la découvrir grâce à ce Prix.

Dans les coulisses, on murmure que ça s’est joué à « un poil de cul ». Merci aux jurés qui ont défendu « Ne sautez pas ! » et à vous tous d’avoir fait le bruit nécessaire pour que mon livre soit repéré et sélectionné pour une finale indécise.

Cette place sur le podium me permet de vous fixer rendez-vous à la Foire du Livre de Bruxelles le samedi 11 mars de 14h30 à 16h (stand Club). J’aurai le plaisir d’être aux côtés d’Alia Cardyn et de Jean-Louis Aerts (2ème avec « Un siècle de mensonges » (180° Editions)

Double effet « KISS COOL » : je serai également présent pour vous le dimanche 12 mars de 14h à 16h (stand « Média Diffusion »).

A bientôt…

Frédéric

Club.be

« Une vie à t’attendre »

Synopsis

Qui devient-on dans une vie où des parents disparaissent mystérieusement ? Rose a six ans quand la tragédie se produit. Dans ce quotidien bouleversé, elle grandit avec sa version de l’histoire, qui l’étouffe.
Qui Rose serait-elle aujourd’hui si elle ne pensait pas qu’ils l’ont abandonnée ? C’est la question que se pose celui qui l’a toujours aimée.
À Bali, seize ans après leur disparition, Rose découvre quelques mots sur un carton. Commence alors un périple haletant. Les indices qu’elle va petit à petit accumuler lui permettront-ils de dépasser une enfance brisée ?

À propos d’Alia Cardyn :

Diplômée en droit et en sciences politiques, Alia Cardyn est une ancienne avocate. Trentenaire dynamique et solaire, elle exerce depuis huit ans comme coach et conférencière en Belgique et à l’étranger. Elle est l’auteure de plusieurs livres pratiques traduits en plusieurs langues mais « Une vie à t’attendre » est sa première œuvre de fiction. Elle vient de signer pour un deuxième roman qui paraitra toujours aux éditions Charleston fin 2017.

Publicités

FRed goes to Paris

Publié le Mis à jour le

La cérémonie des Balais d’Or 2015 se déroulera en novembre. A cette occasion, le Concierge masqué m’a demandé d’enfiler mon plus beau pull (j’élimine donc celui en laine avec un renne dessus) et de venir à Paris pour remettre le trophée du Balai de la Découverte. Comme vous le savez probablement, ce prix a voyagé vers la Belgique grâce à « C’est dans la boîte » en 2013. Recevoir ce trophée des mains de Claude Mesplède est un moment gravé dans ma mémoire ! Le/la lauréat(e) devra se contenter de moi, mais on va bien rire… Mon discours de 18 pages en alexandrins est presque finalisé, héhé…

Crédit : Jacques Duchateau
Crédit : Jacques Duchateau

Les Balais d’Or viennent de l’imagination de Richard Contin, un lecteur français passionné de littérature noire. Il a réuni à sa table des blogueurs, des libraires, des bibliothécaires et des lecteurs pour promouvoir la littérature policière. Chaque mois, des romans sont ajoutés à une longue liste de coups de cœur. Puis vient le temps de la délibération pour choisir les lauréats qui recevront les Balais. En regardant la liste des finalistes, j’imagine que les jurés vont bien s’amuser. Ou débattre jusqu’au bout de la nuit. Ou s’entretuer…

Balai découverte 2015

Bref… Cap sur la bibliothèque Parmentier à Paris (11e) le samedi 28 novembre pour récompenser le premier roman d’un(e) auteur(e). Et si le/la lauréat(e) ne vient pas chercher le trophée, il sera pour moi. Ou pas… :))